marion-osteoanimaux

Ostéopathe animalier diplômée du NIAO

En attente de validation de l'examen d'aptitude du CNOV (OA 938)

IMG_0915.jpg
8a9f03d9-5a36-4aa8-927d-1e7cc50ec90a.jpg
068_6701.jpg
068_6741-2.jpg
FullSizeRender.jpg
57344FBE-AF95-475B-95F1-08BDA4C992FA.jpg
IMG_3630.JPG
IMG_0608.jpg
952C581B-2007-4032-92D2-C3A345952C1E.JPG
 
Sans titre (5).png

L'ostéopathie animale

Pour qui, et pour quels motifs ?

L’ostéopathie a vu le jour au XIXème siècle, fondée par Andrew Taylor Still. L’ostéopathie humaine s’est ensuite développée pour aujourd’hui être une médecine incontournable, que grand nombre de personnes utilisent.


L’ostéopathie animale, elle, est beaucoup plus jeune. En effet, elle a été utilisée pour les premières fois au début des années 80, par le Docteur Vétérinaire Dominique Giniaux. Les premières applications ostéopathiques animalières se font sur les chevaux, ainsi que les premières techniques décrites sur les animaux dans les années 90. Petit à petit, l’ostéopathie s’étend aux autres animaux domestiques, et aux animaux de rente. Aujourd’hui, elle prend une grande part chez les chevaux, chez les chiens, se développe chez les chats et les NACs, et augmente petit à petit chez les bovins.

Au départ, elle était utilisée majoritairement pour les animaux de sports, afin d'accroitre leurs performances sportives. Petit à petit, les domaines d'utilisation de l'ostéopathie animale s'agrandissent, suite à une prise de conscience des champs d'actions de celle-ci.

En effet, cette médecine peut être utilisée sur des animaux de tout âge et de toutes espèces. A fin d'exemple, elle peut être d'un réel bénéfice sur les animaux en croissance, après des chocs/chutes/blessures, pour des problèmes digestifs récurrents, des difficultés à prendre du poids, des troubles ovariens, pour un suivi de gestation, un suivi de l'animal âgé ou encore en bilan quand l'animal va bien afin de prévenir certains problèmes ou douleurs, mais aussi pour bien d'autres choses. 

Il existe plusieurs techniques ostéopathiques, que chaque praticien peut utiliser s'il le souhaite, en s'adaptant aux besoins de l'animal et aux tissus. Ces techniques diverses permettent aux praticiens d'avoir une boite à outils très importante afin de s'adapter du mieux possible. Ainsi, il sera possible de travailler sur tous les tissus du corps, et donc d'augmenter les champs d'actions et le bien être de l'animal.